Immatriculations 2019 

Des débuts en fanfare... et en trompe l'œil !

Jean-Philippe Pastre

28/05/2019

Le marché français 2019 de l'autobus et de l'autocar semble, d'après les chiffres communiqués par la Chambre Syndicale des Importateurs de l'Automobile et du Motocycle (CSIAM), porté par une belle croissance.

Sur le premier quadrimestre 2019, avec 1646 unités immatriculées, la tendance est positive avec un beau +6,06% pour le marché toutes marques France. Cette performance est surtout à mettre au crédit des autobus, qui ont représenté à eux seuls 388 unités, soit une hausse de... 60,33% par rapport à la même période de l'année 2018.

Thierry Archambault, président délégué de la CSIAM, veut toutefois rester prudent : « on n'extrapole pas la courbe 2019. On sait qu'il y a des incertitudes ».

Christian Giraudon, représentant le collège autocars et autobus à la CSIAM, confirme que ce « dopage » est lié à des phénomènes conjoncturels : « il y a eu beaucoup d'appels d'offres en 2018, qui se sont traduits par des immatriculations début 2019. Il est probable qu'il y ait eu des anticipations avant l'échéance de 2020 (liée à la loi de transition énergétique pour la croissance verte, NDLR), mais aussi aux élections municipales. On sait qu'un bus transporte des électeurs ».

En témoigne, le spectaculaire bon de 83,82% d'Heuliez Bus au cours des 4 mois 2019 !

Si on regarde du côté des autocars (classes II et III), le résultat est nettement moins flatteur : au cours du premier quadrimestre, période normalement favorable aux autocars de tourisme, seules 1228 immatriculations ont été enregistrées, soit une baisse de 2,38%.

 

Une part de cette chute est imputable à EvoBus France, qui affiche un -50,58% chez Mercedes-Benz et -74,42% chez Setra ! Pour la première fois depuis des années, Neoplan devance Setra en France !

Ce phénomène serait imputable à des problèmes de livraisons liées à des soucis d'organisation depuis l'Allemagne. Otokar Europe et Yutong sont également à la peine avec un -69,70% pour le premier, et -56,25% pour le second.

A l'opposé du spectre, MAN continue sur la dynamique de 2018, et affiche un très beau +88,75%. Irizar fait également un excellent premier quadrimestre 2019 avec 111 unités (tous véhicules confondus). 

immat2019-3.jpg